Madeleine Malonga – “A jamais les premiers !”

Madeleine Malonga – “A jamais les premiers !”

Membre de l’équipe de France de judo et de la #TeamPactedePerformance, Madeleine Malonga était engagée sur les épreuves individuelle et par équipe aux Jeux Olympiques de Tokyo. Médaillée d’argent dans l’épreuve individuelle de la catégorie des -78kg, elle est également championne olympique par équipe mixte !

Madeleine Malonga au #LivedesJeux le lundi 02 août 2021

Deux jours de compétition qui se soldent par deux médailles… Mado revient sur ces deux merveilleuses journées de compétition !

Ma journée en individuel, c’était quelque chose de très émouvant. Il y a eu de la déception, je ne peux pas vous le cacher. Mon objectif était vraiment d’aller chercher cette médaille d’or. Après la finale, j’étais très déçue, il y a eu beaucoup de larmes mais ces larmes de tristesse se sont transformées en larmes de bonheur. Quand je suis montée sur le podium et que Guy Drut m’a remis cette médaille, j’ai réalisé tout le travail qu’il y a eu. Je me suis dit que je ne pouvais pas pleurer parce que c’est quand même super. Avec le recul, j’étais très très contente.

Et puis, il y a eu cette médaille d’or par équipe. C’était juste dingue. Vraiment, on a une équipe incroyable. J’ai envie de dire : A JAMAIS LES PREMIERS ! Comme France 98, on s’en rappellera à vie et vraiment, woooow ! On a été soudés du début à la fin et je pense que c’est ce qui a fait la différence pour battre les japonais au Japon !

Je vous donne rendez-vous à Paris 2024 pour faire le doublé à la maison ! 

Retrouvez Madeleine Malonga sur les réseaux sociaux : TwitterInstagramFacebook

Propos recueillis par Sophie Dufour et Guillaume Le Bohellec

Guillaume Chaine – “Des émotions extraORdinaires”

Guillaume Chaine – “Des émotions extraORdinaires”

Membre de l’équipe de France de judo et de la #TeamPactedePerformance, Guillaume Chaine était engagé sur les épreuves individuelle et par équipe aux Jeux Olympiques de Tokyo. Après une épreuve individuelle compliquée, il a remporté la médaille d’or dans l’épreuve de judo par équipe mixte, un résultat HISTORIQUE !

Guillaume Chaine au #LivedesJeux le lundi 02 août 2021

Vous avez participé à la compétition en individuel et par équipe, quel est votre ressenti ?

Suite à la journée en individuel, j’ai le sentiment d’avoir donné tout ce que j’avais. Je n’ai aucun regret. J’ai rencontré un géorgien qui était en grande forme ce jour-là et qui accède même à la finale (ndlr : Lasha Shavdatuashvili, qui s’incline en finale face au japonais Shohei Ono). Ça n’a malheureusement pas basculé en ma faveur. Par contre, je savais que j’avais la chance de pouvoir repartir avec une médaille avec la compétition par équipe donc je me suis remobilisé tout de suite. Avec mes camarades, on a su switcher rapidement pour se concentrer sur cette nouvelle journée de compétition. La journée a ensuite été magique. On s’est fait peur sur notre première rencontre qui a été un élément déclencheur mais on a fait la bascule et ça a déroulé. Même dans nos rêves les plus fous, on n’imaginait pas un scénario comme celui-là. Mais voilà, on est à jamais les premiers en battant les japonais à domicile. Ce sont des émotions extraordinaires, des moments magiques … avec tous les camarades, on est champions Olympiques !

Retrouvez Guillaume Chaine sur les réseaux sociaux : InstagramFacebook

Propos recueillis par Sophie Dufour et Guillaume Le Bohellec

Luka Mkheidze – “C’est beaucoup de fierté de représenter la France”

Luka Mkheidze – “C’est beaucoup de fierté de représenter la France”

Membre de l’équipe de France de judo et de la #TeamPactedePerformance, Luka Mkheidze était engagé sur l’épreuve individuelle dans la catégorie des -60kg aux Jeux Olympiques de Tokyo. Outsider, le vice-champion d’Europe 2021, a su imposer son judo pour remporter au terme d’une très belle journée, la première médaille de la délégation française.

Luka Mkheidze au #LivedesJeux le lundi 02 août 2021

De retour en France, une médaille autour du cou, quelles sont vos premières impressions ?

Je suis très content de ma médaille ! J’ai travaillé dur, j’ai du mal à réaliser ce qui m’arrive. Je vais avoir besoin de temps pour vraiment réaliser. Je remercie tout le monde, sans eux, je n’en serais pas là. J’ai du mal à trouver les mots. C’est beaucoup de bonheur, de fierté de représenter la France. En plus, être le premier Français médaillé sur cette compétition, c’est encore plus de bonheur et de fierté. 

Comment avez-vous vécu votre première participation aux Jeux Olympiques ?

Le jour de ma compétition, j’étais assez détendu, pas trop stressé et c’est ça qui a fait la différence. Evidemment, j’étais également bien préparé. Après les championnats d’Europe, je n’ai pas fait de compétition pendant plus de deux mois. J’ai donc fait plusieurs stages, je me suis beaucoup entraîné. J’ai vraiment fait une bonne préparation. Quand je suis arrivé à Tokyo, je n’étais pas blessé, j’étais vraiment en forme. 

Qu’est-ce-que vous envisagez pour la suite ?

J’ai 25 ans, et je compte bien aller jusqu’à Paris 2024. Je sais que la concurrence va être là et je vais tout faire pour me qualifier dans un premier temps et ramener une nouvelle médaille dans un second temps.

Retrouvez Luka Mkheidze sur les réseaux sociaux : InstagramFacebook

Propos recueillis par Sophie Dufour et Guillaume Le Bohellec

Manon Brunet – “Lorsque je suis montée sur le podium, j’ai eu des papillons dans le ventre”

Manon Brunet – “Lorsque je suis montée sur le podium, j’ai eu des papillons dans le ventre”

Membre de l’équipe de France d’escrime et de la #TeamPactedePerformance, Manon Brunet a représenté la France sur les épreuves individuelle et par équipe des Jeux Olympiques de Tokyo. Après son échec à Rio avec une 4ème place en sabre individuel, elle avait à cœur de briller à Tokyo, et c’est chose faite avec cette médaille de bronze individuelle et l’argent par équipe.

Manon Brunet au #LivedesJeux le lundi 02 août 2021

Comment avez-vous abordé cette épreuve individuelle ?

Je n’avais qu’une peur avant les Jeux Olympiques, c’était de paniquer et d’arriver le jour J avec les jambes qui tremblent. J’ai eu cette chance de ne pas souffrir, j’ai survolé le début de la compétition, mais arrivée en demi-finale, j’ai paniqué comme il y a 5 ans à Rio, je l’ai donc ratée … J’ai eu énormément de soutien derrière moi, et j’ai su retrouver cette lucidité qui m’a permis d’aller chercher la médaille de bronze. Lorsque je suis montée sur le podium, j’ai eu des papillons dans le ventre et je me suis dit WOW ! 

Après ce pic d’émotion, comment avez-vous abordé cette épreuve par équipe ?

J’ai pris une journée pour profiter, répondre à tous les messages, puis j’ai tout de suite basculé mentalement vers l’épreuve par équipe, les filles m’ont vraiment poussée. Cette médaille par équipe était très importante, j’étais stressée sur le premier match mais les filles m’ont montré qu’elles étaient là, j’ai réussi à faire le taff ensuite pour décrocher cette médaille. Je suis fière de cette breloque car 5 ans en arrière, nous avions terminé 5ème à Rio, c’était un enfer ! 

Objectifs accomplis donc ?

Le rêve était de revenir avec 2 médailles et j’espère qu’à Paris, il y aura au moins une médaille d’or. Rendez-vous à Paris 2024 !

Retrouvez Manon Brunet sur les réseaux sociaux : Facebook Instagram Twitter

Propos recueillis par Sophie Dufour et Guillaume Le Bohellec

Charlotte Lembach – “Des Jeux très spéciaux, mais des Jeux magiques !”

Charlotte Lembach – “Des Jeux très spéciaux, mais des Jeux magiques !”

Membre de l’équipe de France d’escrime et de la #TeamPactedePerformance, Charlotte Lembach a représenté la France sur les épreuves individuelle et par équipe des Jeux Olympiques de Tokyo. La championne de sabre a vécu des Jeux “magiques”, elle s’exprime sur son expérience et son “après Jeux”.

Charlotte Lembach au #LivedesJeux le lundi 02 août 2021

Comment se sont passés ces Jeux Olympiques ?

Des Jeux Olympiques très spéciaux, sans public, avec beaucoup de restrictions, mais des Jeux magiques ! Ça reste un événement exceptionnel, on a adoré être avec les japonais qui sont super accueillants et malgré une déception pour mon épreuve individuelle, je reste très contente pour Manon Brunet qui a remporté sa médaille de bronze, qui nous a donné cet élan et l’envie d’aller chercher une médaille par équipe. 

Comment avez-vous vécu cette journée de compétition par équipe ?

Nous nous sommes remobilisées toutes ensemble. On a vécu une journée magnifique, avec des émotions décuplées, nous est allées chercher cette médaille ensemble, la première de l’histoire du sabre féminin français et je crois que nous pouvons en être fières. 

A quoi pensez-vous sur ce podium ?

J’avais beaucoup d’émotions au moment de monter sur ce podium car j’ai dans ma tête un projet de maternité qui est fort. J’avais décidé de mettre un terme à ma carrière après Tokyo mais je garde malgré tout l’envie de revenir pourquoi pas pour Paris 2024. Aller chercher un autre métal reste une ambition. Je vais savourer, profiter avec ma famille et mes proches et puis on verra pour la suite.

Retrouvez Charlotte Lembach sur les réseaux sociaux : FacebookInstagramTwitter LinkedIn

Propos recueillis par Sophie Dufour et Guillaume Le Bohellec

Cécilia Berder “Elles m’ont donné beaucoup de confiance, d’amour et de soutien”

Cécilia Berder “Elles m’ont donné beaucoup de confiance, d’amour et de soutien”

Membre de l’équipe de France d’escrime et de la #TeamPactedePerformance, Cécilia Berder a représenté la France sur les épreuves individuelle et par équipe des Jeux Olympiques de Tokyo. Son arme de prédilection ? Le sabre ! La licencié du Cercle d’escrime Orléanais a vécu une expérience unique et riche en émotion. Désormais vice-championne olympique par équipe, elle s’exprime sur son aventure tokyoïte.

Cécilia Berder au #LivedesJeux le lundi 02 août 2021

Comment s’est passée l’épreuve individuelle ?

C’était malheureusement très rapide pour moi en individuel car j’ai perdu au premier tour, je me sentais pourtant très forte comme rarement je l’ai été, peut-être un peu trop forte finalement …

Comment vous êtes-vous remobilisée pour aller chercher cette médaille en équipe ?

Se passent ensuite 5 jours. Tout se chamboulait dans ma tête. C’était compliqué de jauger le niveau après 1 an et demi sans compétition. Au final c’était une grosse remise en question, j’ai parlé aux filles (ndlr : Manon Brunet, Charlotte Lembach et Sarah Balzer) de mes doutes, de mes peurs, de mes angoisses, je me suis dit que si je n’étais pas capable de mettre des touches par équipe ça allait être dur de rebondir. Elles m’ont donné beaucoup de confiance, d’amour et de soutien. C’est ce qui nous a permis toutes ensemble d’avoir cette médaille d’argent. 

Qu’allez-vous retenir de ces Jeux ?

Je vais retenir ce bonheur d’obtenir cette médaille mais je ne dois surtout pas oublier tous ces moments où j’ai énormément réfléchi. Je connais la rareté d’une médaille olympique, les gens difficiles diront que ce n’est pas de l’or mais ça reste quand même une très belle performance et je profite pour moi, pour l’équipe, pour le sabre dames. J’ai également une pensée pour toutes celles et ceux qui n’auront pas de médailles et qui mériteraient d’en avoir une. Je suis revenue de Rio sans médaille, je sais que ça peut être très violent, donc je fais aussi ça pour eux et pour la France.

Retrouvez Cécilia Berder sur les réseaux sociaux : FacebookInstagramTwitterLinkedIn

Propos recueillis par Sophie Dufour et Guillaume Le Bohellec